AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des emplettes... Rien de tel [ PV G. Andrew ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Edington

avatar

- messages : 83 - inscrit le : 15/04/2010
- né le : 16/06/1992
- âge : 26
- pays : Angleterre

Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Gabrielle se sert de tout ce qui lui passe sous la main mais se sent plus à l'aise avec les armes blanches
• Mon niveau RP: 15 lignes et +

MessageSujet: Des emplettes... Rien de tel [ PV G. Andrew ]   Sam 17 Avr 2010 - 2:28



Seize heures. Après-midi ensoleillé malgré le vent froid. Un temps parfait pour sortir se divertir. Et dans le genre, Gabrielle n'est qu'une femme. Par conséquent, elle est accroc au shopping. Étrange pour une fille ayant passé les deux dernières années de sa vie dans la rue, on aurait pu penser qu'elle n'avait pas un rond ou qu'elle n'avait tout simplement pas le goût pour ces choses là. Erreur, car tous ses petits et gros vols accumulés lui avaient rapporté gros en fin de compte. Aujourd'hui qu'elle était logée à la W.S, elle n'avait plus qu'à tout claquer et elle s'y mettait de bon cœur.

Elle n'était arrivée à l'école que depuis quelques jours. Elle avait eu le temps de prendre ses repères, d'assimiler quelques règles, d'établir de quelle façon elle devait se comporter. Pour ce dernier détail, c'était simple ; elle n'avait qu'à rester elle-même. A force d'observer, elle était même en mesure de dévoiler qui couchait avec qui. C'était assez amusant. Elle ne pouvait cependant pas encore mettre de nom sur les visages mais ce n'était qu'une question de temps.

Elle avait apprit qu'elle suivrait plusieurs cours, dont celui de séduction ! La bonne blague. Gaby était certainement la dernière personne à en avoir besoin. D'un naturel et d'un physique attrayant, il lui était facile d'attirer quelqu'un dans ses filets et d'en faire ce qu'elle désirait. Pour les cas les plus compliqués, elle changeait de personnalité pour s'accorder au mieux à leurs intérêts. Parfois il suffisait qu'elle révéla qu'elle était vierge pour attiser le désir des plus pervers. Mais la plupart du temps, elle n'avait juste rien à faire ! Effectivement, depuis qu'elle avait poussé les portes du centre commercial, elle sentait régulièrement les regards se poser sur elle, certains timides, d'autres insistants. C'était très flatteur et cela ne lui donnait qu'un peu plus d'assurance.

Gabrielle finit par entrer dans un magasin, un des seul qui n'était pas griffé. La jeune femme ne voyait pas l'intérêt de claquer 200 euros dans un pull pour ressembler à s'y méprendre à une des mannequins de ces magazines. De toute façon son style était bien trop personnel pour trouver son bonheur dans une boutique D&G. Aujourd'hui, elle était habillée de noir, comme la plupart du temps. Un short, des collants craqués, un débardeur prônant "sex & rock'n'roll", des ranger délacées et une veste en cuir toute simple... Cela ressemblait plus à sa tenue du dimanche mais peu importait. Elle était là à flâner, chantant de temps à autres entre ses dents. Gaby était de bonne humeur, jour à marquer dans l'histoire !

Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Edington

avatar

- messages : 83 - inscrit le : 15/04/2010
- né le : 16/06/1992
- âge : 26
- pays : Angleterre

Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Gabrielle se sert de tout ce qui lui passe sous la main mais se sent plus à l'aise avec les armes blanches
• Mon niveau RP: 15 lignes et +

MessageSujet: Re: Des emplettes... Rien de tel [ PV G. Andrew ]   Lun 19 Avr 2010 - 5:18


Gabrielle vagabondait depuis un petit moment dans la boutique dans laquelle elle se trouvait. Mais comme à son habitude, la jolie blonde qui avait des goûts assez compliqués et imprévisibles ne réussit pas à mettre la main sur quelque chose qui lui plaisait. Elle était en train de se torturer, triturant son porte-feuille dans la poche arrière de son short. Elle voulait dépenser, il FALLAIT qu'elle dépense. C'était communément ce qu'on appelle la fièvre acheteuse.

N'étant presque que la seule cliente, Gabrielle se permit de faire aller et venir les vendeuses, de leur demander leurs avis, et "vous ne l'auriez pas dans cette taille ? dans cette couleur ? le même modèle mais sans les froufrous ? ..." Les pauvres étaient en sueur ! Et la jeune femme, dans un élan de bonté, leur permit de faire une pose pour continuer seule sa quête. Elle en aurait pour une bonne heure sans doute... Rien que pour le repérage. Si elle n'était pas distraite. Et distraite, c'est exactement ce qu'elle fut lorsqu'elle sentit quelqu'un entrer dans le magasin.

Elle tourna la tête par réflexe et aperçu un type genre mannequin qu'elle ne put s'empêcher de regarder à deux fois. Mmmh...Très attrayant tout ça. Elle se tordit le cou pour pouvoir le détailler de haut en bas et réprima un sourire vicieux. Il valait mieux pour ce jeune homme et pour sa quête de fringue qu'elle change dès l'instant d'optique, c'est pourquoi elle se força à détourner la tête pour se fourrer entre deux présentoirs. Étrangement ses pensées se tournèrent à nouveau vers le type qui était entré. Après un court instant de réflexion, elle se rendit compte que son visage lui était familier... Mais où l'avait-elle vu ? Elle n'eut pas le temps de se poser plus de questions puisqu'une voix horriblement sexy vint la troubler.

- Je prendrais celui-là, si j'étais toi. Il t'ira à merveille.

Gabrielle tourna la tête pour voir qui s'adressait à elle bien qu'elle s'en doutait déjà : il n'y avait qu'un homme présent dans ce magasin. La première chose qu'elle regarda, ce fut le haut qu'il lui présentait ; sombre et taillé en une coupe peu commune. C'est vrai, ça aurait pu lui aller, une vendeuse lui avait déjà proposé mais elle n'avait pas accroché. Forcément, proposé par un apollon pareil, ça n'était plus la même chose. Elle attrapa donc le vêtement, dubitative. La deuxième chose à laquelle elle fit attention, ce fut au fait qu'il la tutoie : il n'était donc pas intimidé, ce qui était plutôt rare. Gabrielle avait plutôt tendance à mettre à rude épreuve tout homme désirant l'accoster. Et enfin, troisième et dernier détail, les pupilles légèrement dilatées et l'haleine de l'inconnu familier laissait comprendre qu'il venait très certainement de fumer un bon gros pétard et que même s'il avait l'air sûr de lui, certaines de ses idées ne devaient plus être à leur place.

Gaby ne put s'empêcher de remuer légèrement la tête de droite à gauche en laissant échapper un petit rire. C'était là certainement la raison de sa témérité : la fumette.

- Merci du conseil.

Gabrielle était convaincue qu'il lui parlait dans l'espoir de faire connaissance et plus si affinités. Sinon pourquoi faire ? Elle était sexy, jolie et sortait certainement du lot des filles qui courraient après lui ; certainement des bonnets C et D superficielles jusqu'au bout des ongles.
Entretenir un rapport avec un type comme lui n'aurait certainement pas dérangé Gaby habituellement, mais le rapprochement qu'elle avait fait avec la drogue douce ne lui plaisait pas. C'était une chose que la jeune femme n'appréciait pas particulièrement : et pour cause, elle, n'avait pas besoin de drogue pour être à moitié folle ou raide, elle l'était déjà au grès de ses humeurs.

- Tu sais, t'es mignon mais... les drogués, très peu pour moi.

Elle le contourna d'un geste gracieux avec l'intention de se rendre de l'autre côté du magasin quand une image lui vint à l'esprit comme une claque. Ce type était de la Wanted School. C'était là-bas qu'elle avait dû le croiser et c'était là la raison pour laquelle il lui était familier. Quelle charmante rencontre ! Elle pila net et fit demi-tour pour le dévisager avant de lui décrocher un grand sourire à faire craquer n'importe qui.

- Mais il m'arrive de faire des exceptions bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Des emplettes... Rien de tel [ PV G. Andrew ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Rien pour écrire à sa mère...
» "Il ne faut jurer de rien"...
» Il suffirait de presque rien ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W A N T E D - SCH O0L :: Le talent mon cher le Talent... :: ♣ Corbeille-
Sauter vers: