AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas

Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Dim 7 Mar 2010 - 17:50

    Paul est mort. Mort. Ces mots résonnent dans ma tête depuis mon retour de l'hôpital. Alors quoi, c'est donc ça ? Quand tout semble enfin s'arranger dans ma vie, il faut qu'un courant d'air vienne tout balayer ?
    Comme les châteaux de carte... Une fois de plus, alors que j'avais réussit à construire quelque chose de beau, de simple, que tout allait aller bien, il faut qu'un courant d'air vienne tout ruiner ?

    Une fois de plus... La première fois, ce fut à la mort de ma mère... J'ai réussit à me reconstruire et le départ de Lucas a tout chamboulé. Je me suis reconstruite, et là, les viols ont tout anéantit.
    Mais je me suis relevée. J'ai trouvé la force de me redresser, et j'ai retrouvé Lucas. J'ai trouvé Lola, Maryon, Jake... Et Paul.
    Et puis, Keira et la drogue sont arrivées. L'une m'a arraché l'homme de ma vie, l'autre mon meilleur ami.
    Je ne pensais pas être forte au point de me relever une nouvelle fois, mais je l'ai fait. Mon meilleur ami m'a été rendue, et l'homme de ma vie aussi... Indirectement peut-être, mais l'entendre dire qu'il serait là pour moi et mon enfant, notre enfant, ce sont ses mots, m'a emmené sur un nuage. Tout était alors parfait à ce moment.
    Et puis le courant d'air est arrivé, sous la forme d'un camion, et m'a arraché avec violence Paul.

    Maintenant que j'erre dans les couloirs, je me demande si la vie n'est pas autre chose qu'une immense farce. Françoise Sagan avait raison, la vie n'est que ça, ce n'est qu'une farce; la vie se joue de nous, elle nous fait miroiter des richesses et des merveilles. Elle nous laisse les toucher du bout des doigts et nous les arrache. La vie prête, elle ne donne pas.


    J'entre dans ma chambre, et m'écroule sur mon lit. Je suis dans le même état que quand j'ai appris la sois-disante mort de mon meilleur ami... Tans que je ne fais pas la connerie d'aller chercher réconfort auprès de Jake...

    Je ferme les yeux pour ne pas regarder autour de moi. Partout, quelque chose me rappelle Paul. Une photo sur la table de nuit, un objet accroché au mur... Même mon lit, mes draps, j'ai l'impression qu'ils sont encore empreignés de son odeur...
    Je serre mon oreiller contre moi et il me semble que je distingue une légère note de muscade, ce qui me rappelle immédiatement son parfum.

    Je me lève, et me dirige vers ma petite salle de bain. J'éclate en sanglot en voyant la douche, où j'ai de si bons souvenirs de Paul... J'ouvre l'armoire à pharmacie et attrape la boîte de somnifère, et retourne m'asseoir sur mon lit. J'ouvre le premier tube et vide le contenu dans ma main. Douze comprimés.
    Je me relève pour prendre un verre d'eau, et porte le premier à ma bouche.

    Et de un...

Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Lun 8 Mar 2010 - 15:12

    Sans trop comprendre pourquoi ou comment, je vois Lucas débarquer dans ma chambre comme une furie. Mon cerveau est trop lent à réagir, sinon j'aurais déjà compris que Rachel l'avait mis au courant. Et j'aurais pensé à verouiller la porte... Si on peut même plus avaler une boîte de somnifère en paix...

    Lorsqu'il balance les cachets à travers la pièce, je n'ai aucune réaction. De toute façon, au fond de moi, la flamme a déjà été soufflée, je ne suis plus qu'une enveloppe vide, sans âme...
    Lucas s'asseoit à mes côté et me prend dans ses bras, me berçant doucement.
    Je reste stoïque, les joues encore humides des larmes que j'ai versé, à fixer le mur d'en face.
    Il me murmure des paroles qui sont censées m'apaiser... Comme qui quoi que ce soit pouvait me calmer...

    Lorsqu'il prononce son nom, Paul, mes yeux s'emplissent à nouveau de larme, et ma lèvre inférieure se met à trembler dangereusement. Une perle limpide roule le long de ma joue, et vient s'écraser sur mes mains tremblantes...

    Paul...
    Lucas dépose un baiser sur mes cheveux, et mon coeur se serre. Je voudrais tellement le rassurer, lui dire que ça va aller, que je vais m'en remettre... Mais je ne peux pas, JE NE PEUX PLUS ! Je ne peux plus faire comme si tout allait bien.

    Je pose une main sur mon ventre, et prend alors conscience que mon enfant n'aura pas de père... Puisque celui qui devait être le sien vient de mourir.
    J'eu un haut le coeur, et m'arrachait des bras de Lucas pour courir dans la salle de bain. Je ne vomis pas seulement à cause de mon état physiologique, plus peut-être à cause de la situation.

    Après avoir tiré la chasse d'eau, j'essayais de me relever, sans pouvoir y arriver. M'appuyant sur les cabinets je réussit à me tenir debout, me tenant sur le lavabo. Levant les yeux vers mon miroir, je me jettais un coup d'oeil, et dans le reflet j'apperçu un morceau de ma chambre, ma table de nuit et, à travers mes larmes, je distinguais la photo de Paul et de moi : ce fut plus que je n'en pouvais tenir, j'éclatais en sanglot, me laissant tomber sur le sol comme une poupée de son, le dos collée au mur.
    Je sentis les bras de Lucas s'enrouler autour de moi, et trouva refuge au creux de son épaule. Je pleurais, pleurais comme jamais encore, sauf peut-être quand j'avais appris sa mort, au commissariat; je crois bien que c'est la première fois que je pleurais devant Lucas...

Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Mer 10 Mar 2010 - 18:06

    Sentir Lucas à mes côtés me fait du bien. Mais je ne trouve pas les mots pour le lui dire. Et de toute façon, les mots restent bloqués dans ma gorge, je n'arrive plus à parler.
    Allongée sur mon lit, je lui prend doucement la main, et la serre avec douceur, pour lui montrer que je suis consciente qu'il est là, avec moi, et que je l'en remercie.
    Ce genre d'épreuve vous montre qui sont les personnes pour qui vous comptez réellement, et j'ai la preuve, bien que je le sache déjà, que Lucas sera près de moi, toujours. Du moins, quand il le pourra.

    Les battements de mon coeur ralentissent, s'affaiblissent et, sous le coup de la colère, de la peur, de la fatigue et de la tristesse, je m'endors comme une masse dans les bras de Lucas. Sa façon de me bercer et de me caresser les cheveux aidant aussi.


    Je cours dans la rue, paniquée. Il faut que j'arrive à temps, il faut que je sois là ! Il faut que je le sauve !
    J'ai l'impression que mes jambes sont en plomb et que je ne peux pas avancer alors que je cours, je cours comme jamais je n'ai courru, le plus vite possible.
    Mon coeur me fait mal, j'ai envie de m'arrêter pour souffler, mais je ne peux pas, je dois le sauver !!
    J'arrive dans la rue, et apperçoit une silhouette au loin, un téléphone à l'oreille. C'est lui.
    Mon coeur fait un bond, et je m'arrête une demi-seconde pour l'observer. Je vois alors ce camion, d'un blanc éclatant, qui déboule au coin de la rue. Je me précipite vers Paul, mais il est trop loin. J'entend le crissement de pneu, le choc, et les hurlements.

    -Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooon !!!

    Je me suis réveillée en sursaut, couverte de sueur, en hurlant. Mon coeur bat à 200 à l'heure, et j'appelle Paul en pleurant. Comme une enfant. Je sens une présence bouger à mes côtés ? Lucas s'est-il endormit ? Une chose est sûre c'est que j'ai dû le réveiller...
    Ma poitrine se soulève au rythme des battements effrénés de mon coeur. Je suis terrifiée, le visage baigné de larme, et je sanglote, n'ayant plus que ce mot, que ce nom à la bouche.

    -Paul...
Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Jeu 11 Mar 2010 - 16:23

    Je me tourne vers Lucas et, pour la première fois depuis qu'il est entré dans ma chambre, le regarde droit dans les yeux. J'ai envie de lui hurler qu'il n'en sait rien de ce qu'il aurait voulut !
    Mais je sais qu'il a raison. Paul n'aurait pas aimé me voir dans cet état. Mais qu'est-ce que j'y peux ?
    Je baisse les yeux, honteuse des pensées qui me sont venus à l'esprit, en l'occurence hurler sur Lucas qui est à mes côtés.
    Je me rallonge sur le lit, et mon rythme cardiaque reprend peu à peu un cours normal... Les yeux rivés au plafond, une pensée me vient à l'esprit. Je me souviens d'une chose que Maryon m'a dîtes lorsque j'étais à Las Vegas.

    -C'est vrai que je suis trop sensible ?

    Je tourne mon visage blafard, ravagé par les larmes, le manque de sommeil, et mon état physiologique... Je suis sûre que je dois faire peur.
    Je jette un coup d'oeil dans le miroir, et remarque que j'ai plus l'air de la fiancée de Dracula (sombre, lugubre mais toujours jolie) que d'un monstre...
    Jake avait raison de penser que "le malheur et la tristesse (me) vont bien"...
    J'eu un petit rire sarcastique et me rallonge sur le lit.
    Lucas ne me répond pas tout de suite.

    -Est-ce que c'est mal de pleurer quand on voit l'homme qu'on aime en embrasser une autre, à demi-nue penchée au dessus de lui ? Est-ce que c'est mal de pleurer quand on pense que son meilleur ami est mort ? Est-ce que c'est mal de pleurer quand on a vu l'homme qu'on aime allongé sur une table d'hôpital, mort ?

    Est-ce que c'est mal ? Les paroles (dures) de Maryon résonnent encore dans ma tête : endurci toi. C'est peut-être ça la solution... Devenir aussi froide qu'un iceberg. Ne plus laisser filtrer aucune émotion. De cette façon, on est certains de ne plus jamais souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Ven 12 Mar 2010 - 17:50

    Un léger sourire se dessine sur mes lèvres, et je regarde Lucas droit dans les yeux. Mon expression s'est adoucie, et je serre sa main un peu plus fort.

    -Merci.

    Merci de quoi ? Merci d'être là, à mes côtés, de me soutenir, de m'aimer autant. Merci pour tout ce que tu fais pour moi, d'être présent chaque jour, de ne pas me juger. Merci d'être qui tu es Lucas.

    Je voudrais lui dire tout ça, mais je n'en ai pas la force. Mais je lis dans mon regard qu'il m'a compris. C'est ça qui rend notre amitié exceptionnelle. Parce qu'il est moi et que je suis lui, parce que d'un simple regard, on se comprend. Parce qu'il n'y a jamais eu de malaise entre nous. Parce qu'on n'a jamais dérapé comme d'autres auraient pû le faire.
    Notre relation est fusionnelle, mais pure et innocente. A mon image m'avait dit Lucas un jour.
    Je le regarde toujours, allongé sur mon lit, quand une pensée des plus désagréables me traverse l'esprit... Si Lucas sait que j'ai couché avec Jake, il ne sait pas que je suis enceinte.
    Je me demande l'espace d'une seconde quelle serait sa réaction s'il l'apprenait...
    Il n'y a qu'un moyen de le savoir.

    Je me redresse, et m'apprête à tout lui avouer. L'infirmière a dit qu'elle m'appelerait lorsqu'elle aurait les résultats du test ADN prénatal... Je saurais enfin qui est le père de ce petit être qui grandit en moi.
    Mais avant, je dois le dire à Lucas.

    Je me lève de mon lit, et déambule dans la pièce, faisant les cents pas : comment lui dire.
    Lucas semble se douter que quelque chose ne va pas, mais aussi que je ne veux pas qu'il me presse de question. Il reste silencieux, assis sur mon lit, à me regarder marcher à travers la pièce, sans un mot, bien que je soupçonne qu'il doive se poser des centaines de questions.

    Je m'arrête, et le regarde.

    -Tu te souviens quand je t'ai dit que j'avais couché avec Jake ? Et bien... Quelques jours plus tôt j'avais couché avec Paul. Et... Ni avec l'un ni avec l'autre on n'avait utilisé de protection, enfin, du moins, tant que je m'en souvienne.
    Et... Et... Il semble que l'un de ces moments ai... ai porté ses fruits..

    Je n'arrive pas à lui dire, cash, comme je l'ai dit aux autres... Je ne peux pas ! Je fuis son regard, toune autour du pot... C'est pas moi ça ! Je m'arrête, inspire et lache d'un coup, sans pour autant le regarder.

    -Je... je suis enceinte Lucas.
Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Sam 13 Mar 2010 - 2:14

    Ses mots sont les mêmes que Paul a prononcé la dernière fois que je l'ai vu. Il sera là.
    A ces mots, je tombe à genoux et éclate en sanglot.
    Lucas me rattrape et s'agenouille avec moi, me serrant dans ses bras. J'ai l'impression qu'un poids vient de m'être enlevé, que mon oesophage se dessere un peu et que je peux enfin respirer.
    Je me jette à son cou et le serre contre moi avec force. Je niche ma tête au creux de son cou, et je sens sa main dans mon dos.
    Je suis secouée de sanglot, mais je me calme rapidement, grâce à lui, grâce à sa présence.
    Je m'arrache de son étreinte, ayant peur de lui avoir fait mal (j'ai de la force tout de même, je ne suis pas aussi fragile que ma silhouette frêle le laisse à penser).
    J'essuie mes larmes avec un sourire, quand mon téléphone sonne. Lucas l'attrape, et regarde le nom qui s'affiche : Vanessa Clands. Il me tend mon téléphone avec une expression interrogative sur le visage, et je décroche immédiatement avant d'aller m'isoler dans la salle de bain.

    -Bonjour, c'est bien Heaven Stewart ?
    -Oui, c'est moi !
    -Bonjour, c'est Vanessa.
    -Oui, bonjour ! Enfin, re-bonjour.
    -Oui, re-bonjour
    (rire) Je vous appelle car j'ai reçu le résultat du test que vous avez demandé.
    -Déjà ? C'est formidable.
    -Oui, j'ai un peu forcé la main de l'analyste.
    -Merci...
    -Je vous en prie. Le résultat est... et bien il est... il est positif. Monsieur Steefler était bien le père de votre enfant. Je suis désolée.
    -Il ne le faut pas.
    -C'est une bonne nouvelle pour vous ?
    -Dans un sens oui. Merci Vanessa, de tout coeur.
    -Je vous en prie Heaven. Si vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas à m'appeler.
    -Je n'y manquerai pas. Encore merci.

    Je raccroche, et sors de la salle de bain. Lucas me regarde, et semble avoir envie d'en savoir plus.

    -C'était l'infirmière qui m'a fait le test de paternité prénatal avec l'ADN de Paul...

    Lucas s'est relevé, et le doute s'installe sur son visage.
    Mais mon immense sourire le rassure un peu, du moins je pense.

    -C'est le père !

    Je lui saute au cou et éclate de rire, tout en essuyant mes larmes. Des larmes de joie mais aussi de tristesse...
Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Sam 13 Mar 2010 - 5:35

    Je hoche la tête avec lenteur. L'idée de l'avoir perdue me devient douce-amère quand je sais qu'il a laissé un peu de lui sur cette terre. En moi pour être exacte.

    J'essuie mes larmes une dernière fois. Je ne pleurerai plus. J'ai assez pleuré. Pour le restant de mes jours.
    Je sens une migraine pointer le bout de son nez : la nuit sera difficile, mais j'ai l'habitude.
    J'aperçois mon appareil photo qui trône sur mon armoire, et un sourire fugace passe sur mon visage. Je le saisis, plaque un baiser sur la joue de Lucas et appuie sur le déclencheur.

    -Je ne te proposerai pas d'en être le parrain, tu es déjà celui de Jamie !

    Je souris et pose l'appareil photo que j'ai reçu pour mon dixième anniversaire avec délicatesse sur le lit. C'est l'un des objets auquel je tiens le plus au monde.
    Je décroche de mon cou la chaîne que je n'ai toujours pas rendue à son propriétaire, c'est à dire Lucas.

    -Tiens !

    Je lui rends sa chaîne, et glisse la main dans ma poche. Je sens une petite boîte rectangulaire et légèrement bombée en velours doux dans ma poche, et je souris. Cet objet était sur Paul quand il a été percuté par le camion. Sans trop savoir comment ni pourquoi il n'a pas été endommagé. Vanessa me l'a remis, même si c'est contraire au règlement, parce que cet objet m'était destiné. Mais ça, ça restera mon petit secret, du moins pour le moment.

    La fatigue commence à se sentir, et je sens que je vais m'évanouir. Je ne peux réprimer un baillement qui me fait éclater de rire. Je m'étire comme un chat, et m'approche de mon lit. Je me tourne vers Lucas et, avec une grimace, lui demande comme une enfant le ferrait :

    -Tu reste ici cette nuit ?

    Il me sourit.

    -Tu chasses mes cauchemars quand tu es à côté de moi...

    Je souris, espiègle, et lui fait signe de se retourner. J'enfile un tee-shirt large (appartenant à Paul) dans lequel j'adore dormir, et m'assoit en tailleur sur le lit.

    -Promis je ne te demanderai pas de me raconter d'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Sam 13 Mar 2010 - 23:58

    Je secoue la tête de gauche à droite en levant les yeux au ciel.

    -C'est même pas vrai d'abord ! Chaque fois que je t'en demandai une, tu faisais semblant de dormir. J'ai appris à m'en raconter toute seule à force de me prendre des vents !

    Je lui tire la langue, et me glisse sous les couvertures. Pendant que Lucas se glisse à mes côtés, je dépose un baiser discret sur chacune des photos se trouvant sur ma table de nuit, espérant que Lucas n'ai pas repéré mon petit manège : il me ferrait sans doute une réflexion et, me connaissant, je deviendrai rouge comme une tomate.

    Droite dans mon lit, je fixe le plafond et, fermant les yeux, fait une prière silencieuse pour ma mère et... Paul. Ma gorge se noue, mais lorsque je sens la main de Lucas effleurer ma jambe (dans un mouvement brusque et pas coordonné du tout, comme d'habitude), un sourire se dessine sur mon visage, et ma gorge se dénoue un peu.
    Je me tourne pour me trouver face à lui, et lui lance un sourire complice : pas un de mes sourires éclatant, un sourire simple et discret, mais qui en dit long.

Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Dim 14 Mar 2010 - 0:31

    Le soleil chauffant légèrement mon visage suffit à me réveiller. J'ouvre doucement les yeux, et voit une silhouette à mes côtés. J'apperçois une tignasse chatain clair en pétard, et sourit. Lucas.
    Je m'extrait délicatement de mes couvertures, et m'étire comme un chat.
    Je me dirige vers la salle de bain à pas de loup et ferme la porte. J'enlève le tee-shirt de Paul que je dépose amoureusement, comme une relique une chaise. Je me glisse sous la douche. L'eau chaude me fait du bien. Elle ruisselle le long de mon corps (parfait MDR) nu, et j'ai l'impression qu'elle arriverait presque à effacer tous mes problèmes.

    Je sors de la douche cinq minutes plus tard, propre comme un sous neuf. Je jette un coup d'oeil à mon lit : Lucas n'y est plus : j'ai dû le réveiller avec la douche.
    Je retourne dans ma chambre et le voit assis surle sol, en tailleur, fixant quelque chose qu'il tient dans sa main. Il a l'air... anéantit.

    Je me précipite vers lui : paniquée, et m'arrête quand je vois ce qu'il tient au creux de sa paume : le sachet de drogue que j'ai gardé.

Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Dim 14 Mar 2010 - 1:04

    Je m'agenouille à ses côtés et, comme on le ferrait avec un enfant qui tient un objet dangereux dans les mains, je lui reprend le sachet, que je lance sur mon lit, n'ayant pas de poche dans lequel le glisser.
    Je prend la main de Lucas dans les miennes et les serre fort dans les miennes. Elles tremblent, et ça me fait peur.

    -Qu'est-ce que tu fais avec ça sur toi ?

    Il ne me demande déjà pas pourquoi je me drogue, ce qui me rassure à moitié. Il ne me croit pas capable de ça, c'est déjà ça. Mais comment lui avouer que c'est pour lui ?

    -C'est... C'était... C'était pour... pour toi.

    Je le vois lever les yeux vers moi : je sens ma lèvre inférieure se mettre à trembler violemment, ce qui me prend quand les larmes me montent aux yeux.
    Son expression me fait tellement mal au coeur.

    -J'avais peur que tu ne le supporte pas. Que tu ne supporte pas l'arrêt brutal de... de la drogue et... j'ai gardé un des sachets que tu m'as donné, au cas où. Au cas où tu aurais trop mal, que tu n'y arriverai pas, que tu souffres et que je ne puisse plus le supporter. Je l'ai gardé parce que je ne veux pas que tu souffres Lucas, et j'aurais été prête à n'importe quoi.

    Les dizaines de scénario qui me sont passés par la tête me reviennent en mémoire avec violence. Lucas allongé sur un lit, se tordant de douleur, me suppliant de lui donner une dose parce qu'il n'en peut plus. Et moi, à ses côté, qui pleure et tremble d'impuissance.

    Je chasse ces idées noires d'un mouvement doux de tête, et prend le visage de Lucas entre mes mains.

    -Lucas. Regarde moi. Regarde moi droit dans les yeux. Tu n'as ps besoin de cette merde. Tu t'en sors Lucas, avec brillo. Tu m'as fait une promesse, et je t'admire parce que tu la respecte ! Tu comprends ça Lucas ? C'est tout ce qui compte pour moi. Que tu respecte cette parole. Pour ton bien, pour mon bien, et pour le bien de mon enfant, parce que je veux qu'il te connaisse d'accord ? Et je veux que tu le connaise aussi.
    D'accord ?

    Je prend sa main droite que je pose sur mon ventre, et l'embrasse sur le front, longuement. Puis je le sers dans mes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Dim 14 Mar 2010 - 18:44

    Je lui caresse la joue avec amour, comme une maman le ferrait avec son fils, et le serre dans mes bras.

    -Tu ne ferrais pas, lui dis-je pour plaisanter. Je suis unique et indispensable !!!

    J'esquisse un sourire amusé, et lui prend les mains.

    -J'ai confiance en toi Lucas. Tu as assez de volonté pour le faire. Pour t'arrêter.

    Et je dois dire qu'il a une bonne raison aussi. Enfin deux bonnes raisons. Jamie et mon enfant. Et fier comme il est, il voudra leur donner un exemple.

    -Et puis, je serais là. A n'importe qu'elle heure, ou que je sois. Tu pourras compter sur moi. Il suffira que tu m'appelle, et je viendrai.

    Je m'asseoit à côté de lui, et constate que son tremblement s'est calmé. Je lui ébouriffe les cheveux, et me relève, pour aller prendre des vêtements dans mon armoire.
    Lorsque j'ouvre la porte, je me fige une seconde. J'ai collé tout au fond des centaines de photos de tous ceux qui compte pour moi : Lola, Lucas, Maryon, Jake... Ma mère, Midnight, Jo, Selena. Et Paul.
    Elles sont disposés en coeur, et l'espace d'une seconde, j'ai l'impression que je vais m'effrondrer.
    Je referme la porte, et inspire pour calmer mon coeur qui a acceléré. Je ferme les yeux et son parfum me revient en mémoire, ainsi que la douceur de ses lèvres sur les miennes. J'ai l'impression de le sentir encore à mes côtés, d'être dans ses bras.
    Mais quand je rouvre les yeux, je suis seule, devant mon armoire qui me renvoit mon image, avec un Lucas qui semble n'avoir pas remarqué mon trouble.
    Je referme avec douceur la porte, et attrape un jean sur ma chaise ainsi qu'un chemisier. Je m'enferme dans la salle de bain et m'habille en vitesse, essuyant les quelques larmes ayant perlé sur mes joues.
    Je me maquille légèrement et quand je ressors de la salle de bain, j'ai l'air aussi fraiche d'une rose, et rien ne laisserai présentir que j'ai pleuré.

Revenir en haut Aller en bas
Heaven C. Stewart

avatar

- messages : 987 - inscrit le : 09/12/2009
- né le : 23/06/1993
- âge : 25
- pays : France, Paris --> UK, Londres
- métier : Elève à la Doa... Ou Espionne à la WS ?
- Cheese : Just A beautiful girl


Mon casier.
• Mon casier judiciaire.:
• Mes armes préférés.: Un flingue léger & puissant
• Mon niveau RP: A vous de me le dire ^^

MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   Dim 14 Mar 2010 - 19:57

    Lucas sort de ma chambre en me faisant promettre de ne pas faire de connerie. Je hoche la tête doucement, et il dépose un baiser sur ma joue avant de sortir.
    Je le regarde s'éloigner, et referme doucement la porte de ma chambre.
    Je fais mon lit avec lenteur, et range un peu ma chambre. Le sachet de cocaïne tombe de mon lit, et je le prend dans ma main.
    J'hésite une demi-seconde : le jeter ou le garder.
    Je me tourne vers la porte. J'ai confiance en Lucas . Il y arrivera.

    Je retourne dans ma petite salle de bain, et ouvre le sachet. Je le vide dans les toilettes et appuie sur la chasse, avant de jeter le sachet : j'ai confiance en lui, il n'aura pas besoin de ça.

    J'enfile une paire de chaussure, et sors de ma chambre après m'être attaché les cheveux, et marche dans le couloir sans but précis.
    J'arrive dans le couloir des chambres des profs, et m'arrete devant la chambre de Paul.
    La porte est verouillée, mais j'ai un double de sa clée. J'entre dans la chambre, et avance jusqu'au lit.
    Je m'allonge sur son lit, et enfouit ma tête dans le coussin. J'inspire et m'enivre de son odeur. Je ne sais pas si j'aurais le droit, mais j'essayerai de récupérer ses affaires. Avoir un souvenir matériel de lui.
    Allongé sur son lit je ferme les yeux et laisse les souvenirs m'envahir. Il n'y a personne pour me voir. Personne pour m'entendre. Personne pour voir que je ne suis pas aussi forte que je veux le laisser paraitre.
    Au fur et à mesure de ces souvenirs heureux qui m'envahissent les larmes coulent le long de mes joues, ruinant mon effort de maquillage pour camoufler mes yeux rougis et mes cernes. Je reste là, sans prendre conscience du temps qui passe. Je suis bien. Si je le pouvais, je resterai ici pour toujours. Lorsque je rouvre les yeux, j'apperçois des photos un peu partout, à moitié caché. Je souris en reconnaissant les photos qui manquent à ma collection : celles que Paul m'a piqué quand j'avais le dos tourné.
    Je souris, ferme les yeux, et laisse les souvenirs m'envahirent à nouveau. Je ne me remettrait sans doute pas de sa mort. Sans doute jamais. Mais je sais que tout ira bien. Malgré tout, tout ira bien.
    Je sors la petite voite de ma poche : c'est un écrin. Je l'ouvre pour la première fois, et mes yeux s'emplissent de larme. La bague est magnifique. Je la sors et la tient dans mes doigts tremblants.
    Je la porte à mon coeur, et étouffe un sanglot.
    Je la passe à mon annulaire gauche, retournée, et pose la main sur mon coeur.

    Oh Paul...


    Tout ira bien. Je me répète ses mots depuis tout à l'heure. Tout ira bien. Tout ira bien. Tout ira bien.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance, Idées Noires et Somnifère [Lucas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les femmes noires au pouvoir ...
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS
» LUCAS a menti au sujet de fevry.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
W A N T E D - SCH O0L :: Le talent mon cher le Talent... :: ♣ Corbeille-
Sauter vers: